Une histoire de bouchons

par Le Domaine Actualité

Le bouchon le plus utilisé est issu du Chêne liège, localisé autour de la Méditerranée, principalement au Portugal et en Espagne. Il en est produit 16 milliards par année. Les écorces sont prélevées de l’arbre chaque 8 ans. Les planches de liège sont ensuite tubées (perforées) pour produire les bouchons. A l’heure actuelle, il existe d’autres types de bouchage sur le marché : les bouchons synthétiques, les capsules à vis, les bouchons en verre et même des bouchons produits à partir de canne à sucre. Tous ont été créés dans le but d’éviter le goût de bouchon et assurer une bonne garde.

A notre avis, la capsule à vis est le meilleur système de tous. Il lui manque uniquement l’aspect culturel et émotionnel que procure l’ouverture d’une bonne bouteille de vin avec un tire-bouchon.