Interview Jean-René Germanier par Phileas Stravinarius

par Phileas Stravinarius Actualité

Comment se sont passées les vendanges 2014 ?

Cela fait quelques années, que pour des raisons climatiques, les récoltes sont faibles. Malgré un mois de septembre chaud et ensoleillé, nous avons eu un été pluvieux réduisant de 30% nos rendements. Cependant, la qualité de nos raisins nous permet de dire que 2014 est une bonne année.

Quelle est votre région viticole préférée, hors de la vôtre? Pourquoi ?

Il y a 20 ans j’ai découvert la région des Côtes du Rhône septentrionale, et leur Syrah est depuis, une énorme source d’inspiration. Notamment pour les Cotes Rotie, les Cornas…

Quel(s) vin(s) étranger(s) vous a donné vos plus belles émotions de dégustation cette dernière année ?

J’ai eu l’occasion de déguster beaucoup de vins merveilleux cette année, mais si je devais en retenir qu’un ce serait un Grattamacco de Bolgheri  en Toscane.  Après 10 ans de vieillissement, c’est une réelle explosion d’arômes en bouche.

Si vous pouviez vous libérer de toute contrainte externe (cahier des charges, appellation, région…), quel cépage planteriez-vous sur vos terres ?

La Syrah, nous en avons déjà planté par ailleurs. Je ne pourrais pas sélectionner qu’un seul cépage, car les cépages locaux font toute l’identité des vins du Valais. Cela est un énorme succès, environ 60% des ventes du domaine. Nous avons aussi planté de l’Arvine du Ventroz, la petite Arvine et en ce moment nous développons l’Heida (ou Païen).

Si vous n’aviez pas été vigneron, quel métier auriez-vous aimé pratiquer ?

Jusqu’à l’âge de 6/7 ans je voulais être chauffeur de tracks (grosse pelleteuse) mais j’ai très vite compris que faisant partie de la 3ème génération de vignerons, mon avenir serait au domaine. Ce qui me passionne le plus,  c’est le côté viticole, développement du vignoble, des parcelles.

Si vous deviez recommander une musique à écouter avec un de vos vins que nous proposons sur le site… quel disque/titre vous inspire le meilleur accord ?

Je choisirai de la musique classique, une mélodie tranquille, qui détend. Mais attention qui n’assoupit pas, il faut rester concentré lors de la dégustation.

Ce qui vous plaît chez Phileas Stravinarius (Le Blog) ?

J’aime beaucoup l’aspect didactique du site. Il est important d’acquérir une certaine connaissance pour apprécier le vin. Cela permet au plus grand nombre de posséder le vocabulaire pour exprimer une sensation, une émotion.

Si vous n’avez que trois mots pour décrire votre région/ votre pays ?

Le tourisme tout d’abord. Grâce à nos montagnes, majestueuses qui attirent toujours plus de monde.

La viticulture, la diversité de sols : des schistes, alluvions glaciaires…

Et enfin concernant le mot climat, il existe dans le Valais un grand contraste climatique qui fait vraiment la force de notre terroir. Plusieurs saisons se déroulent en même temps.